-
photo free

Profitez de votre jardin Nature Libre

SIMPLE - SURPRENANT - AUTHENTIQUE


-

Aquarelles (jardins et plantes) : Noelle Leguillouzic

Nature Libre vu par Draw Me A Garden

Le jardin libre est un jardin en mouvement, qui se renouvelle librement au fil des saisons et selon les plantes, côtoyant murets et clôtures. Le principe de ce jardin est d’y affecter un biotope destiné à rendre harmonieux le mélange végétaux et animaux. Vous désirez un jardin riche en biodiversité, nous vous proposons un jardin écologique où vous pourrez contempler la vie qui s’y développe.


Vous rêvez de transformer rapidement et simplement votre extérieur en un bel espace fleuri et accueillant ? Notre outil de simulation est là pour vous aider ! Le fonctionnement est très simple. Tracez le contour de votre jardin grâce à notre carte qui s'appuie sur les tracés du cadastre. Choisissez ensuite votre point de vue, et selon le style de jardin que vous avez sélectionné, un magnifique jardin paysagé sera généré. En cliquant sur le bouton 3D, vous pouvez avoir un aperçu et vous déplacer dans votre futur jardin !

Je crée mon jardin Nature Libre
Photo de la vue 2D d'un jardin Photo de la vue 3D d'un jardin

Quelques plantes de ce jardin :

Hellebores orientalis spotted hybrids (x3)

Hellebores orientalis spotted hybrids (x3)

Hybride d'hellébores orientales aux fleurs mouchetées de rose ou de pourpre.

Aster "little carlow" (x3)

Aster "little carlow" (x3)

Grappes de petites marguerites bleu lavande au cœur jaune brun.

Hydrangea quercifolia snow flake

Hydrangea quercifolia snow flake

Hortensia à feuilles de chêne. Fleurs doubles d'un blanc anis. Feuillage rouge brun en automne.

Fougères polystichum setiferum (x3)

Fougères polystichum setiferum (x3)

Frondes élancées, souples et très douces au toucher. Vert vif.

Sambuscus "black lace"

Sambuscus "black lace"

Sureau à feuillage décoratif pourpre. Floraison rose.


Le jardin Nature Libre est un jardin sauvage, ou jardin naturel. Cette notion de jardin sauvage remonte au XIXe siècle et est attribuée au jardinier (et journaliste) William Robinson (1838-1935). Ces idées sur le jardinage sauvage ont stimulé le mouvement qui a mené à la popularisation du jardin des cottages anglais, un parallèle à la recherche de simplicité honnête et du style vernaculaire du mouvement britannique "Arts and Crafts" (mouvement artistique réformateur dans les domaines de l'architecture, des arts décoratifs, de la peinture et de la sculpture, né en Angleterre dans les années 1860). Cette nouvelle approche du jardinage est devenue populaire grâce aux magazines et livres publiés par Robinson, en particulier "The Wild Garden" et "The English Flower Garden". Il préconise des plantations plus naturelles et moins formelles de plantes vivaces, d'arbustes et de plantes grimpantes résistantes, et réagit contre le jardinage à motifs de l'époque victorienne qui utilise des matériaux tropicaux cultivés dans les serres. On favorise donc les plantes indigènes et on conserve la diversité de la nature afin d'offrir un refuge à la vie sauvage, tant végétale qu'animale. Comme tout jardin, ce jardin sauvage demande tout de même une certaine gestion pour empêcher l'expansion trop rapide des végétaux et garder un aspect attrayant. Le jardinier doit donc respecter les choses telles qu'elles sont, dans leur forme et leur beauté naturelle mais sa marque doit rester invisible.