icone Facebook

JARDINER FACILE

Icone DMAG

Équipe DMAG

Icone d'horloge

19-07-2021

Dernière modification: 20-07-2021

Que faire au jardin en septembre

C’est la rentrée au jardin ! Les journées se raccourcissent, et les nuits se font plus fraîches. On se retrousse donc les manches, et on profite des dernières belles journées estivales pour préparer notre coin de verdure à l’arrivée de l’automne.

Mes travaux…au jardin

~ Je plante ~ 

Les colchiques et les iris pour une floraison automnale.

Les arbustes de terre de bruyère. 

Je commence également à planter les bulbes de printemps les plus précoces, c’est-à-dire ceux qui fleurissent tôt en fin d’hiver ou au début du printemps. Il s’agit ici des narcisses, crocus, jonquilles, perce-neiges… 

Je mets aussi en place les bisannuelles, semées le mois passé, comme les giroflées, les myosotis ou encore les pâquerettes. Ces dernières fleuriront au printemps prochain. 

 

~ Je sème ~ 

Des pois de senteur (pour un parfum irrésistible au jardin), des coquelicots, ou encore des pavots. 

Du gazon - notamment si les mois estivaux ont été rudes - aux endroits où la pelouse a particulièrement souffert. En amont, il est recommandé de scarifier celle-ci dans les zones abimées pour décompacter le sol et éliminer la mousse. Celles-ci retrouveront ainsi de la vigueur. 

 

~ Je taille et j’entretiens ~

Les arbustes à floraison estivale et les plantes grimpantes, ainsi que les haies et conifères. J’élimine ainsi les branches mortes et celles disgracieuses, et permet, de cette façon, d'aérer le centre du végétal afin que la lumière puisse y pénétrer. 

Je n’oublie pas de supprimer régulièrement les fleurs fanées dans mes massifs (comme celles des dahlias par exemple), de sorte à favoriser l’apparition de nouvelles floraisons. 

Je maintiens un arrosage régulier, sans en abuser. Si je le juge nécessaire, je peux espacer les séances. 

Je nettoie le jardin de fond en comble, en pensant à débroussailler les coins parfois oubliés de celui-ci. J’ôte les herbes indésirables – qui puisent les provisions d’eau et de minéraux de vos plantes – et au besoin, je commence à ramasser les feuilles mortes dès les premières chutes. 

Enfin, j’en profite pour griffer le sol des différentes parcelles juste après les pluies, parfois fréquentes en cette saison.

Les travaux à réaliser au jardin en septembre

Mes travaux…au potager et au verger

~ Je plante ~

Je plante les fraisiers (que je dégusterai au printemps prochain) !

 

~ Je sème ~ 

Les choux, la laitue, la mâche, la roquette, les épinards, les navets, ou encore les oignons. 

 

~ Je récolte ~ 

Les dernières aubergines, courgettes et tomates. Je termine également la récolte des pommes de terre au potager.

Au verger, je récolte les poires, les pommes, les prunes, ainsi que les dernières pêches.

 

~ J’entretiens et je taille ~

Les arbustes du genre groseilliers, cassissiers et framboisiers afin de leur donner une jolie forme.

Concernant les arbres fruitiers (pruniers, poiriers…), je pense à ramasser les fruits qui pourrissent au sol afin d’éviter de propager d’éventuelles maladies. Conseil Draw Me A Garden : il est préférable de ne pas jeter ceux-ci au compost.  

Des parcelles libres au potager ? J’en profite pour épandre mon compost maison afin d’enrichir le sol pour mes prochaines cultures. Afin que ce dernier soit de qualité, je pense à régulièrement l’aérer. 

Les travaux à réaliser au potager en septembre
Les travaux d'entretien des plantes à réaliser en septembre

Mes autres travaux

Après leur éventuel séjour estival au jardin, il est désormais grand temps pour vos plantes d’intérieur – notamment les plus frileuses – de rentrer s’abriter des températures plus fraîches ! 

Avant de les repositionner à l’emplacement qu’elles occupaient auparavant, il est recommandé d’enlever les feuilles jaunies ou abîmées, et de rincer et dépoussiérer les autres. On prend bien sûr gare à ne pas les placer trop près d’une fenêtre exposée sud afin d’éviter toute brûlure, ainsi que des radiateurs et autres sources de chaleur. On veille également à réduire le rythme d’arrosage, et la quantité d’engrais naturel éventuellement fourni à ces dernières. 

Icone de la newsletter

Icone de partage

Icone de partage

Icone de la newsletter