CARNET D'IDÉES

icone mail

Équipe DMAG

icone mail

23-01-2020

DIY : un nichoir pour les oiseaux du jardin

Parce que prendre soin des animaux auxiliaires arrive en bonne position sur la ‘to do list’ de l’équipe Draw Me A Garden, nous vous proposons aujourd’hui un DIY un peu spécial : la réalisation d’un nichoir pour les oiseaux du jardin !

Dimensions du trou d'envol pour un nichoir en fonction des espèces d'oiseaux

Les dimensions sont données en millimètres (mm).

Quelques règles de base à suivre

Le nichoir que nous avons sélectionné est un nichoir dit ‘boîte aux lettres’. Pratique et facile à construire, sa forme et ses dimensions conviennent aux nombreuses espèces nous côtoyant au quotidien. Vous pouvez néanmoins donner votre préférence à certains en adaptant simplement la taille du trou d’envol (se reporter au visuel).  

Il est important de réfléchir au choix du bois en amont de la réalisation du nichoir. Préférez l’utilisation d’un bois résistant à l’humidité, et sans risque de se fendre. Sapin ou peuplier conviennent tout à fait à cet usage. Evitez l’aggloméré et le contreplaqué, dont la durée de vie est moindre.

Enfin, pensez à appliquer de l’huile de lin sur votre réalisation, et ce, dès la 1ère mise en service. Cette opération sera à renouveler annuellement afin de conserver le nichoir en parfait état. 

L’installation et l’entretien du nichoir, comment faire ?

C’est bien souvent en observant régulièrement les oiseaux qu’il est possible de définir l’emplacement le plus adapté pour un nichoir. Dans le doute, venez le fixer sur un arbre, contre son tronc. Un poteau fait également très bien l’affaire. Pour ce faire, utilisez un fil de fer. Conseil : prenez soin de glisser un morceau de bois (ou de mousse plastique) entre le fil et l’écorce, afin de ne pas blesser le végétal.

La hauteur d’installation du nichoir évoluant en fonction des espèces que l’on désire accueillir, prévoyez de placer ce dernier à une hauteur moyenne de 3 mètres. Celle-ci conviendra en effet à une majorité d’oiseaux. 

Concernant l’entretien du nichoir, pensez à vider et nettoyer l’intérieur de ce dernier après chaque saison de reproduction. Pour que cette action soit facilement réalisable, aménagez une ouverture en utilisant le toit comme porte d’accès. Pour cela, installez deux charnières permettant à ce dernier de s’articuler sur le corps du nichoir. L’utilisation de petites bandes de cuir/plastique souple fonctionne également. 

Mésange logeant dans un nichoir boite aux lettres

Mésange

Les étapes de la construction d'un nichoir fait maison

Les dimensions (mm) proposées ici conviennent notamment aux mésanges, moineaux, sittelles et torcols.

Matériel nécessaire : on se lance !

-des planches en bois de 10 mm d’épaisseur minimum. Epaisseur conseillée : 18mm.

-des clous/ ou vis. Astuce : choisissez préférablement des clous galvanisés/ ou vis en laiton afin d’éviter que celles-ci ne rouillent trop rapidement.

-deux charnières à fixer sur le toit et la planche ‘arrière’ du nichoir afin d’en permettre l’ouverture.

-une feuille de plastique à coller sur le toit pour le rendre étanche

-un mètre 

-une équerre

-une scie égoïne pour les coupes droites

-une scie cloche pour percer des trous d’envol parfaitement circulaires. A défaut, une râpe fera l’affaire !

-de l’huile de lin 

N’hésitez pas à partager vos magnifiques réalisations sur les réseaux avec #DrawMeAGarden !


icone de la newsletter

icone pour le partage sur FaceBook

icone FaceBook
icone Linkedin
icone Pinterest

> Jardiner facile

> Envie d'évasion

> Carnet d'idées

> En coulisses

> Le saviez-vous ?

icone pour le partage sur FaceBook

icone Facebook
icone Linkedin
icone Pinterest
icone de la Newsletter